banniere A7Art

L'association Atelier du 7ème Art a pour but de fédérer deux importantes collections privées d'appareils cinématographiques et de films dans la Nièvre pour aider à impulser une action culturelle à partir de ces fonds privés.

Les deux collections sur deux sites sont actuellement en réseau, (la cinémathèque Rolland - Van Herzeele et le musée privé Le cinématographe Pascal Rigaud) :

1 - La collection privée de films de Frédéric Rolland est une cinémathèque dont le siège est à Dornecy dans la Nièvre. Elle compte un total d'environ 7000 éléments dont 4500 fictions et documentaires principalement en support 16mm et 35mm. Le fonds compte également 2300 bandes-annonces ou publicités anciennes ainsi qu'environ 250 bobines de films amateurs sur l'axe du "travelogue" (le film de voyage), une collection d'appareils, d'affiches et de photographies d'exploitation.
Jean Van Herzeele en fut le président fondateur de l'Atelier du 7ème Art. Il prit sa retraite en 1987 dans la Nièvre et transmit, petit à petit, son fonds et passion à son petit-neveu Frédéric Rolland. Il décède en mai 2020 et une page du site est dédiée à sa mémoire.
Frédéric Rolland est docteur en cinéma et audiovisuel. Il a impulsé le projet de l'Atelier du 7ème Art dont il est aujourd'hui le président et se partage entre Chatillon (en Ile de France) et Dornecy (dans la Nièvre). Il est également, depuis avril 2017, responsable de la Cinémathèque Centrale de l'Enseignement Public (qui dépend de la Direction des bibliothèques universitaires de l'Université Sorbonne nouvelle). Il a longtemps exercé comme enseignant et comme consultant en audiovisuel. Son interface personnelle est le site Cinematographe.org qui comporte de nombreux contenus complèmentaires à ces pages.

2. Le Musée privé d'appareils de cinéma Le Cinématographe  de Pascal Rigaud à Varennes-Vauzelles dans la Nièvre. La collection "Le cinématographe de Pascal Rigaud" se visite sur rendez-vous, depuis avril 2013. Elle compte 1000 appareils dans tous les formats et environ 3000 films (ce qui place cette collection parmi les plus importantes de France) dont des films amateurs locaux. Son musée est ouvert sur rendez-vous.
Pascal Rigaud a longtemps exercé des activités professionnelles liées à l'audiovisuel. Il fut opérateur TV, a exploité des vidéo-clubs, eu une activité d'installation de matériel vidéo et de sonorisation et enfin effectué des numérisations de films (du 8 au 35mm ce qu'il peut toujours faire).
A travers l'Atelier du 7ème Art, son Musée fait maintenant partie du RéMUT qui est le réseau national des musées et collections techniques gérés par le CNAM (Le Conservatoire National des Arts et Métiers).

presentation

Le dernier reportage sur Pascal à travers le facebook de TF1 en 2021

A un second niveau en lien avec des structures partenaires :

L'Atelier du 7ème Art a également pour vocation de soutenir et d'encourager, les actions de valorisation d'autres structures et collections et trouver des synergies ou partenanariats comme, par exemple,

à travers Frédéric Rolland : La cinémathèque Centrale de l'Enseignement Public (Direction des bibliothèques universitaires de l'Université Sorbonne Nouvelle), l'Atelier des archives, le Ciné-club François Truffaut de l'Avallonnais, la structure Ciné-balade (à Paris), le réseau FARR en Bourgogne-Franche-Comté, Anciens Aérodromes, Medfilm (programme de recherche de l'université de Strabsourg) et la Cinémathèque française avec un dépôt de 35mm. En projet des liens avec le Cinéma Arletty d'Autun et Le cinéma s'expose.
Ensemble, avec Pascal Rigaud
, l'Agence de Liaison Inter-Collectionneurs du cinéma (l'ALICC), le Réseau national des musées et collections techniques le RéMUT du CNAM, le Festival Paradisio. 
Avec notre ami Bruno Bouchard
, un électron libre
  Les films qui manquent (ex Ciné de papa) et toutes ses activités comme 24 mensonges par secondes sachant qu'il communique par facebook


Bruno Bouchard, notre ami, qui est un animateur de cinéma infatigable

L'Atelier du 7ème Art a collaboré dans le passé à travers Frédéric Rolland et des collaborations thématiques ponctuelles avec : les Archives départementale de l'Eure (avec un don très important en mars 2017), le PIAF (professionnels de l'image, et des archives de la francophonie), le cinéma le Majestic Passy à Paris (jusqu'en 2020 à travers Ciné-balade), Tanzi Distribution (à Paris), Le théâtre rural de la Closerie d'Etais-La-Sauvin, l'association Romain Rolland, l'association Ciné et mémoire (du Conservatoire Régional des Sciences et Techniques) à Mâcon (en Saône-et-Loire), le ciné-club Cinépassion à Chambon-sur-Lignon en Haut-Loire), l'Institut Charles Cros (création, territoires et recherche) pour le festival Arts Foreztiers en août 2015, La cinémathèque de Bourgogne - Jean Douchet à Dijon (qui avait effectué, en 2014-2015, un prêt d'une année de 100 documentaires), le STAC (le Service Technique de La Direction Générale de l'Aviation Civile) pour quelques animations en 16mm (fin 2014), la Mission mémoire de l'Aviation Civile) ou de l'ANORAA (jusqu'en 2016), le service des archives et du patrimoine du réseau Canopé (ex Scérén-CNDP) pour sa "cinémathèque Antenne" avec un don en 2015, le département des Musées du Conseil départemental de l'Yonne et la commune de Saint-Fargeau dans l'Yonne pour Le Musée de l'Aventure du son (de fin 2012 à mi 2014) pour des animations et un fonds, Val d'Histoire le Musée de Val d'Isère via Martial Dassonville (de 2012 à mi 2014) pour des contenus et numérisations, la Médiathèque de la ville de Clamecy pour des transferts (fin 2014), le Musée Nivernais de l'Education à Nevers, La cinémathèque de Côte d'or et l'association Panoramic 21 à Laignes (en Côte d'or) pour du troc (en 2016) ou encore le Syndicat Mixte d'équipement du Canal du Nivernais via la formation IMAC de l'université de Paris-Est (en 2012-2013) pour des contenus pour une interface multimédia utisant des archives. la Web-Tv locale créée par Eric Le Seney Clamecy TV (anciennement Terre de Flotteurs et Terre d'escales), mais aussi CICLIC pour la région Centre et bien d'autres

 
En mars 2015, réalisation de la vidéo de promotion ci dessus

Depuis début 2017, l'Atelier du 7ème Art est signataire de la charlte Projection21, qui vise à privilégier la projection de films en argentique.


Ci dessus lors d'une visite par nos membres, en août 2014, d'une des plus importantes collections privées françaises dans un ancien cinéma de 1926 où sont stockés des centaines de projecteurs.

Bonne visite.

Frédéric Rolland (webmestre du site)